Au total sur les 53 équipes nationales membres de la FIFA, le Maroc a affronté 45 équipes différentes et donc seules huit équipes n’ont pas encore eu l’occasion de se confronté aux lions de l’Atlas. Place aux hymnes et on débute avec celui du Maroc. Place désormais à l’Algérie avec le Kassaman, le serment. Le Maroc essaye de construire dans son camp avec une phase de possession mais l’Algérie répond immédiatement. Ben et moi entrâmes dans une de ces nombreuses boutiques de la rue Siarhine qui proposaient moult articles de l’artisanat local, une odeur de cuir tanné à l’ancienne se faisait sentir à des centaines de mètres à la ronde. Coup franc glané avec malice côté gauche par Youcef Belaïli à 25 mètres des cages suite à une faute d’Ismail El Haddad. Raïs M’Bolhi reçoit des soins suite à sa précédente intervention. Sorti de ses buts, Raïs M’Bolhi intervient et concède le corner. Ce dernier détourne d’une claquette en corner. Corner marocain sur la droite vers le second poteau. Ce dernier s’emmène le ballon vers la droite mais Ilyes Cheti d’un bon retour concède le corner. Trouvé plein axe devant la surface par Ismail El Haddad, Achraf Bencharki arme une reprise vers la gauche du but.

Joli ballon enroulé par Youcef Belaïli dans l’axe vers le point de penalty. A l’occasion du Mondial en Russie, l’équipementier Nike a mis les petits plats dans les grands en dévoilant une collection entière revendiquant son aspect «fashion» : un design «ultra-stylé» du maillot qui ne laisse pas de place au hasard. « Cela est dû à un retard dans la finalisation du design de ce maillot avec la fédération. Après 7 ans sous pavillon adidas, le Maroc est donc de retour chez Puma, un équipementier qu’il connait bien puisque déjà partenaire officiel de la Fédération Royale Marocaine de Football entre 1998 et 2002 puis 2007-2011. … Il est de couleur verte, avec des éléments en noir, blanc et jaune. Le maillot extérieur Serbie coupe du monde 2018 est blanc et plus travaillé. Tayeb Meziani est rappelé à l’ordre pour une faute sur Yahya Jabrane dans l’entrejeu. A chaque fois, il y avait le pied d’un défenseur portugais, comme sur des tirs de Ziyech dans la surface (18e, et 90e), ou une frappe trop enlevée, comme Benatia à deux reprises (60e, 93e). Mais surtout, les hommes d’Hervé Renard, le sélectionneur français du Maroc, sont tombés sur un grand gardien.

Hakim Ziyech portera-t-il à nouveau le maillot du Maroc ? Pinterest. Cependant, le maillot du Maroc pour la CAN 2019 porté par les Lions de l’Atlas n’est pas vraiment nouveau… Décevants contre l’Iran (1-0), les « Lions de l’Atlas » ont cette fois tout donné. Lors de cette première journée, le Maroc et la Norvège se séparent sur un match nul. À mesure que la fin du match approche, la tension reprend. Tout reste encore à faire dans ce match. Petite faute sur Yacine Brahimi dans le camp algérien. Sur la gauche, Yacine Brahimi provoque et parvient à se jouer de Mohamed Chibi mais il pousse trop son ballon qui file en touche. Yacine Brahimi puis Merouane Zerrouki ! Utilisation de l’arbitrage vidéo suite à l’action sur Merouane Zerrouki mais il n’y a pas de penalty en faveur des Verts. C’est parti dans ce match entre le Maroc et l’Algérie suite au coup de sifflet de Wilton Sampaio. L’Algérie a bien débuté mais le Maroc est mieux depuis quelques minutes. Il s’en est fallu de peu.

Quelques petites fautes rendent le jeu un peu plus haché dans l’entrejeu. Dans le même temps, les nouveaux visages de la rentrée veulent rester sur la photo officielle, tel le latéral gauche de l’AC Milan Théo Hernandez, le milieu de l’AS Rome Jordan Veretout et celui de Monaco Aurélien Tchouaméni, ainsi que l’ailier de Leverkusen Moussa Diaby. Guerreiro, l’ancien latéral de Lorient, s’est lui signalé par des duels (très) engagés avec Amrabat sur le côté gauche. C’est dévié par la défense marocaine et notamment Badr Banoun puis capté par Anas Zniti sur la gauche de son but. Alerté en profondeur par un long ballon vers l’entrée de la surface marocaine, Merouane Zerrouki est devancé par Anas Zniti qui dégage loin devant. Héritant d’un ballon qui flotte dans l’axe devant la surface marocaine, Youcef Belaïli arme une reprise qui est finalement contrée par un Marocain. L’Algérie est perturbée dans sa relance par le Maroc et rencontre de plus en plus de difficulté pour trouver ses éléments offensifs.